Site OCCE 32


.

Délégués élèves

2ème séance de formation (à la demande des élèves)

Nous retrouvons l'ensemble des délégués de classe élus du collège, sans les 3e, en voyage scolaire.

Pour commencer la matinée nous leur avons posé cette question : 
« La 1ère intervention a-t-elle permis des progrès, a-t-elle facilité votre rôle de délégué ? »
Il faut un temps pour que la parole redevienne facile, tout d'abord il semble que rien n'a changé, puis Olivia dit qu'elle "s'est sentie mieux aidée pour préparer la réunion" ;Théo "mieux armé pour régler les soucis de classe"; les 4e ont « mieux réglé les soucis de manque de travail en physique et chimie »; Laeticia déclare « ça m'a permis d'aider d'autres personnes que mes copines, mieux voir mon rôle de délégué »; Timothée pense "mieux parler".
Dans l'ensemble ils s'accordent sur une meilleure capacité à parler avec les camarades.

Dans un 2e temps nous voyons les difficultés auxquelles ils continuent à se confronter.
Ils estiment ne pas pouvoir fixer de limites aux perturbateurs et réclament plus d'autorité aux professeurs si nécessaire.
Une 4e souligne la peur de ne pas aider les autres, de faire un faux pas.    Ce témoignage, comme les autres, permet des échanges riches.
 Ce sont les difficultés dans le fonctionnement des groupes-classe qui les interpellent au premier chef :
- Il y a des clans, qui créent des tensions qui peuvent prendre un ascendant, un pouvoir néfaste.
- On ne sait pas réagir face aux perturbateurs, aux bavardages incessants, mal gérés parfois par les profs, ainsi qu'aux autres problèmes d'indiscipline, grimaces, manque de travail.
Ils sont demandeurs pour essayer d'avoir    une action positive face à ceux qui se font remarquer et pourraient travailler et aussi face à ceux qui ont de réelles difficultés d'apprentissage.

Comment donc gérer ces problèmes récurrents ?

  1. Avec le prof principal

  2. En échangeant avec les autres délégués

  3. En vie de classe, lors de la préparation du conseil

  4. Au moment du conseil.

Plus la séance avance, plus les échanges se font précis. On cherche des réponses aux problèmes, on formule des propositions, que nous allons transmettre à la CPE.

Mise en place d'un cahier pour chaque classe, ouvert pendant l'heure de vie de classe, où chacun peut écrire ses critiques, ses propositions. Après discussion il apparaît que chaque écrit doit être signé et non pas anonyme.
Avant le 3e conseil de classe, ce cahier pourrait permettre de faire le point sur le fonctionnement de chaque classe.
Mise au point d'un outil qui permettrait de connaître l'état de la classe à partir de l'avis de chaque élève : nous travaillons à la mise au point d'une fiche nominative, par élève, à remplir avant le conseil de classe en vie de classe et par demi-groupes.


 La séance se termine sur une note dynamique. Les jeunes souhaitent qu'on se revoie cette année, qu'il y ait une suite.
Je voie la CPE en fin de séance, elle reçoit positivement les propositions issues de notre travail, elle y donnera suite. Par contre elle n'est pas sûre de pouvoir caser une troisième session de formation d'ici la fin de l'année.        

 

 

 

 

 

 

Site national OCCE

1ère séance 2ème séance
Retour Ó la page d 'accueil